Quel budget pour acheter ou installer
votre porte de garage ?

Porte de garage en bois

Photo d'une porte de garage bois

Prix d’une porte de garage en bois

Tableau des prix pour une porte de garage en bois
Types d’ouvertures Hauteur
(en cm)
Largeur
(en cm)
Prix TTC Prix TTC
avec pose
Battante 220 240 320 € Comparez 4 artisans
Basculante 200 240 435 € Comparez 4 artisans
Pliante 200 240 380 € Comparez 4 artisans

Combien coûte votre
porte de garage en bois ?

Recevez 4 devis gratuits

Avantages

Le bois a toujours été apprécié pour son esthétique. C’est un matériau naturel, parfaitement écologique, chaleureux et noble qui donne un cachet particulier aux ouvertures de bâtiments que ne peuvent proposer les autres matériaux. Il est aussi très personnalisable avec de multiples teintes et de nombreux bois différents (acajou, pin, sapin, cèdre...), chacun apportant leur esthétique. De plus, ses performances en matière d’isolation (acoustique et thermique) sont très appréciables et il est très résistant face aux chocs, fissures et rayures, ou encore les changements de température. C’est pourquoi il s’agit d’un matériau utilisé depuis que l’on a commencé à fabriquer des portes de garage. Autrement dit, il est parfaitement adapté à cette ouverture.

Inconvénients

Le bois a deux principaux défauts en soi. Premièrement, il est plus compliqué à entretenir et supporte mal l’humidité. Certains bois (pin ou sapin) ont besoin d’être fréquemment entretenus et ne pourront s’adapter si vous habitez dans une zone particulièrement exposée à l’humidité. Soyez donc vigilants à ce sujet. Deuxièmement, il coûte plus cher, surtout si vous optez pour un bois raffiné haut de gamme, là où les modèles bon marché ne sont pas de très bonne qualité. Aussi, selon les modèles la porte peut se révéler assez lourde, donc plus difficile à poser et à installer tandis que d’autres sont moins adaptées à la motorisation à cause des frottements dus au poids.

Installation

Beaucoup auraient tendance à installer leur porte de garage eux-mêmes afin d’économiser les frais liés à l’emploi d’un artisan professionnel pour la circonstance (7 à 15% d’économie). Si c’est une possibilité envisageable, elle ne s’adresse pas à tout le monde car l’opération peut s’avérer complexe. Il vaut mieux avoir un minimum d’expérience dans le bricolage, savoir choisir sa porte et l’adapter au garage et également la porter, sachant que certaines peuvent être excessivement lourdes.

Or ce n’est pas le cas de tous : les acheteurs plus inexpérimentés pourraient facilement se tromper d’ouverture et oublier le surcoût dû à la motorisation ou aux frais de transports. Aussi il faut également surveiller la garantie pour ne pas perdre cet avantage et disposer de bras supplémentaires pour l’installation si la porte s’avère trop lourde à installer et manœuvrer tout seul.

N’hésitez donc pas à vous faire conseiller quant au type d’ouverture à choisir ainsi qu’à l’installation. Le coût lié à l’engagement d’un professionnel sera rentabilisé dans le sens que votre installation sera adaptée et aura plus de chance de durer que si elle était de votre fait. Plus de réparations pourrait vous coûter au final plus cher que si vous passez par un artisan. Vous pourrez comparer des devis en ligne grâce à notre comparateur en ligne afin de trouver le meilleur professionnel au meilleur prix.

Motorisation

L’automatisation des ouvertures est de plus en plus fréquente grâce à son côté pratique : une simple pression sur un bouton suffit à ouvrir ou fermer la porte et même la verrouiller, sans même sortir de sa voiture. Elle permet aussi parfois d’éclairer le garage, de détecter les obstacles empêchant la manœuvre de la porte et n’empêche pas l’ouverture manuelle en cas de panne de courant. Cependant, il existe plusieurs types de motorisation pour les portes de garage.

On retrouve ainsi la motorisation à chaîne, aussi appelée à courroie ou à vis sans fin. Ici, le système est composé de maillons métalliques assemblés par des axes ou un ruban, il est fixé au plafond et fait bouger la porte avec un chariot glissant sur un rail. Un autre système, à crémaillère, voit le moteur lui-même se déplacer sur le rail (aussi fixé au plafond) pour créer l’ouverture. Deux autres s’inspirent de systèmes connus comme celui de motorisation tubulaire axial, basé sur la motorisation des volets roulant : la porte de garage s’enroule sur elle-même grâce à un axe motorisé. Le dernier reprend le concept du portail électrique battant, où ce sont des bras articulés qui créent l’ouverture.

Chacun s’adapte à une ouverture précise de porte de garage (voir plus bas) et leur prix varie selon le système, à partir de 150 euros (système tubulaire ou à chaîne), 300 euros (crémaillère) et 400 euros (à bras articulés). Il est d’ailleurs possible de motoriser sa porte de garage manuelle mais pensez que toutes les portes de garage ne supportent pas la motorisation et qu’une porte de garage pré-motorisée est moins coûteux que de motoriser sa porte.

Enfin, plus encore que pour une porte manuelle, passer par un artisan semble la solution d’usage car mal installée, votre porte a d’autant plus de chance de faillir avec un moteur, ce qui conduira à des dépenses coûteuses que vous vouliez probablement éviter en installant vous-même. De plus le bois s’accorde moins bien avec la motorisation, ce qui nécessite d’autant plus l’intervention d’un professionnel. Aussi, si vous tenez absolument à installer vous-même, assurez-vous que le moteur soit suffisamment puissant pour assurer la manœuvre et que telle motorisation corresponde à telle ouverture.

Les types d’ouvertures

Comme pour les moteurs, il existe plusieurs types d’ouvertures pour les portes de garage, chacune avec ses caractéristiques.

Il existe l’ouverture basculante, où le panneau unique se déplace vers le haut ; l’ouverture enroulable (à enroulement), similaire à un volet roulant avec ses lames s’enroulant dans un coffre ; l’ouverture pliante avec des panneaux se repliant sur eux mêmes ; l’ouverture battante avec deux panneaux s’ouvrant vers l’extérieur comme un portail ; l’ouverture au plafond où les panneaux se placent selon le plafond grâce à des rails et l’ouverture latérale avec les panneaux suspendus sur un rail mais glissant le long du mur. Cependant, l’ouverture enroulable n’est disponible qu’avec des lames d’aluminium.

Chacune correspond à un type précis de motorisation :

  • la motorisation à chaîne ou courroie s’accorde avec l’ouverture basculante, au plafond et latérale.
  • la motorisation à crémaillère peut convenir à ces mêmes ouvertures.
  • la motorisation tubulaire va de paire avec l’ouverture à enroulement
  • la motorisation à bras est faite pour l’ouverture battante

Par contre, l’ouverture pliante est très peu compatible avec une motorisation, hormis celle à bras par certains professionnels.

Entretien

Un entretien régulier de votre porte de garage est vivement conseillé si vous voulez la garder en état le plus longtemps possible car elle doit combattre l’usure et les intempéries, ce qui peut la fragiliser. Aussi, il vaut mieux éviter les produits abrasifs et nettoyer l’ouverture au savon doux. Après, l’entretien diffère selon le matériau de la porte. Or le bois est plus difficile à entretenir que les autres matériaux, ce pourquoi il faut la poncer et la vernir (ou lasurer) régulièrement, 2 à 3 fois par an, afin d’éviter qu’il noircisse face aux intempéries.

L’entretien peut aussi varier selon l’ouverture. Si celle-ci est équipée de rails, ceux-ci ont besoin d’être lubrifiés une fois par an, ainsi que les roulettes pour faciliter l’ouverture. Idem pour les caoutchoucs (deux fois par an), mais avec un lubrifiant siliconé de préférence.

Si votre ouverture est motorisée, vous êtes tenus par la loi de la tester régulièrement (arrêté du 12 novembre 1990) avec deux visites par an. Vous disposerez d’un carnet d’entretien en cas d’installation par un professionnel que vous êtes obligés de tenir à chaque intervention technique, car il sera vérifié en cas d’accident. Si vous avez installé la porte vous-même, l’appel à un professionnel sera vivement conseillé car la responsabilité de l’accident vous reviendra.

Sécurité

En cas de cambriolages, les voleurs tenteront de passer par les ouvertures et la porte de garage sera visée si jamais celle d’entrée pose trop de problèmes car elle contient généralement votre véhicule. Il convient donc de sécuriser votre ouverture au mieux. Votre choix dépendra du type d’ouverture de votre porte de garage ainsi que de la place disponible dans la pièce, sans parler de votre budget.

Les portes de garage motorisées sont généralement bien équipées pour combattre les intrusions, avec des blocs-portes de garage blindés, un blindage d’acier épais ou un verrouillage par code. Sinon, votre porte de garage en bois en elle-même peut être dissuasive si elle est assez épaisse mais rien ne vous empêche d’ajouter une serrure, un verrou ou une barre de sécurité.

Isolation

Votre porte de garage en bois est déjà très isolante en soi car la matière propose d’excellentes performances en la matière. Cependant, comme le bois nécessite un entretien plus attentif, il n’est pas inutile d’apposer un isolant supplémentaire tant qu’il reste léger : en mousse, en liège, en laine animale, etc. Pensez aussi à isoler la structure (rails, butées...) et le garage en lui-même avec les murs et la toiture. Vous pouvez utiliser de la mousse en polyuréthane ou des joints de caoutchouc.

Les pièges à éviter

Votre porte de garage ne doit pas représenter un danger pour les autres. Ainsi, si votre garage se situe en bord de rue, évitez de prendre une ouverture qui débouche sur la route. Aussi, il faut choisir une ouverture adaptée à la fois au matériau utilisé mais également à la place qu’offre votre garage, et que le moteur soit assez puissant pour assurer l’ouverture du garage. Dans le cas contraire, votre porte ne s’ouvrira pas correctement ou pas du tout ou aura une durée de vie bien plus réduite. Prenez donc des mesures et étudiez chaque type d’ouverture pour repérer laquelle est compatible et laquelle s’accorde le mieux avec votre pièce.

Enfin évidemment, prévoyez votre budget en conséquence, en sachant qu’une porte de garage en bois est plus chère et plus difficile à entretenir et supporte moins bien la motorisation, laquelle amène également une hausse de la facture.

Trouver le bon artisan

Il est facile de s’y perdre dans le marché de la porte de garage, entre les ouvertures, les matériaux et les motorisations. Il sera donc toujours conseillé de s’adresser à un professionnel pour vous guider au mieux. Avec notre comparateur en ligne, vous pourrez comparer plusieurs devis de plusieurs artisans et ainsi trouver la meilleure expertise au meilleur prix.

Photos de portes de garage en bois

Postez un message :

    



Messages

Publié par Louis, le 16 août

Bonjour, vendez vous des produits nettoyants pour les portes de garages en bois. Si oui pouvez vous m’envoyer votre gamme avec les prix merci.

Publié par Nina, le 22 août

Ma porte de garage et en bois je voudrais simplement savoir si on peut y ajouter un moteur. L’inconvénient c’est que ma porte de garage est très lourde, le bois, c’est du chêne. Qui peux m’aider svp ?

Publié par Bernardette, le 23 août

Bonjour, pouvez-vous m’envoyer les photos des portes de garage en bois que vous proposez. Je vous remercie par avance.
Idéalement je voudrais également la documentation sur les moteurs des portes de garage en bois.

Bernadette

Publié par Sebastian, le 31 août

On m’a conseillé de prendre une huile pour entretenir ma porte de garage en bois et non d’y remettre un vernis, qu’en pensez-vous ?

Publié par Selim, le 26 septembre

Ma porte de garage en bois commence à être attaqué, quel traitement mis à part du xylophène peut traiter cela ?