Quel budget pour acheter ou installer
votre porte de garage ?

Porte de garage en acier

Photo d'une porte de garage acier

Prix d’une porte de garage en Acier

Tableau des prix pour une porte de garage Acier
Types d’ouvertures Hauteur
(en cm)
Largeur
(en cm)
Prix TTC Prix TTC
avec pose
Sectionnelle 220 240 218 € Comparez 4 artisans
Enroulement 220 240 192 € Comparez 4 artisans
Basculante 200 240 180 € Comparez 4 artisans
Coulissante 200 240 192 € Comparez 4 artisans

Combien coûte votre
porte de garage en acier ?

Recevez 4 devis gratuits

Avantages

L’acier présente plusieurs avantages. Tout d’abord c’est un matériau très résistant, ce qui rendra votre porte de garage moins vulnérable face aux tentatives d’intrusion. De plus, s’il s’agit d’un acier à double paroi, votre porte vous offrira une très bonne isolation, thermique comme acoustique et elle s’adaptera très bien aux changements climatiques. La porte sera facile à entretenir et comme pour l’aluminium, l’acier se décline en plusieurs coloris, ce qui vous permet une plus grande personnalisation.

Inconvénients

Un acier simple paroi ne vous offrira pas les mêmes avantages en matière d’isolation que le double paroi, surtout en présence de froid. Aussi, si l’entretien est aisé et limité, il doit être régulier car l’acier est victime de la rouille. Assurez-vous donc qu’il a été bien traité avec un anti corrosif. Enfin les modèles les plus efficaces (dont le double paroi) sont plus chers que la moyenne et plus lourds, ce qui ne peut convenir à tout le monde.

Installation

Il est possible d’installer leur porte de garage soi-même si on souhaite faire quelques économies. En effet, une installation personnelle et non assurée par un artisan représente une économie allant de 7 à 15%. Cependant, il sera vivement conseillé d’avoir un minimum d’expérience dans le bricolage car l’installation n’est pas des plus faciles, surtout si les portes s’avèrent extrêmement lourdes. Aussi, il convient de vérifier que l’ouverture de votre porte de garage s’adapte bien à votre garage, certaines n’étant pas faites pour de petites dimensions. Enfin, ne faites pas d’économies de bout de chandelle : si vous optez pour la motorisation, cela représentera une dépense supplémentaire à ne pas négliger, de même que pour les frais de transports. Dans le même ordre d’idées, un non respect des normes fixées par la garantie vous empêchera d’obtenir un remboursement en cas de panne.

Il sera donc toujours plus avisé de s’adresser à un professionnel, ne serait-ce que pour être conseillé. Si cela représente des frais supplémentaires, vous aurez l’assurance d’une installation optimale et à la durée de vie prolongée là où une installation personnelle mal avisée pourrait amener à un dysfonctionnement, une panne et donc de nouvelles dépenses. Si vous voulez faire des économies utiles, vous pouvez passer par notre comparateur en ligne afin de faire jouer la concurrence et obtenir les services d’un artisan à un meilleur prix.

Motorisation

L’automatisation des ouvertures (portes de garage, volets roulants, etc) tend à se généraliser et pour cause : plus besoin de se déplacer pour créer l’ouverture ou la fermeture puisqu’il suffit de disposer d’une télécommande et d’appuyer sur un bouton. Vous pourrez ainsi sortir de votre garage sans même sortir de votre voiture. De plus, les modèles motorisés sont construits de sorte que vous pouvez ouvrir la porte manuellement même en cas de panne de courant, et peuvent également détecter les obstacles susceptibles d’empêcher le mouvement de la porte.

On retrouve quatre types de motorisation : celle à chaîne (ou à courroie ou vis sans fin), où des maillons métalliques assemblés par des axes ou un ruban permettent la circulation d’un chariot sur un rail qui crée l’ouverture ou la fermeture. Ce système est fixé au plafond tout comme celui à crémaillère mais ici, c’est le moteur qui se déplace sur le rail. Les deux autres systèmes se basent sur d’autres ouvertures : la motorisation tubulaire axial est inspirée de celle que l’on retrouve chez les volets roulants avec l’enroulement du panneau et la motorisation à bras articulés, repris lui du portail électrique battant. Leur prix varie de 150 euros pour le système tubulaire ou à chaîne jusqu’à 400 euros pour le système à bras articulés.

Il faut préciser que certains modèles de motorisations sont conçus pour des ouvertures précises, et que s’il est possible de motoriser sa porte de garage manuelle, certaines ne sont pas conçues pour accueillir un moteur, ou alors le moteur n’est pas assez puissant pour le type d’ouverture. Préférez donc une porte de garage pré-motorisée, d’autant qu’elle sera moins coûteuse que de motoriser sa porte de garage. Pour ces raisons et au vu de la complexité de l’installation en soi, préférez donc l’emploi d’un artisan si vous voulez que votre motorisation fonctionne idéalement.

Les types d’ouvertures

On compte six types d’ouvertures, parmi lesquelles l’ouverture basculante avec le panneau se dirigeant vers le haut, parallèlement au plafond et l’ouverture enroulable qui suit le principe des volets qui s’enroulent autour d’un axe. On retrouve aussi deux ouvertures dites « sectionnelles », avec les panneaux glissant le long d’un rail et pouvant là aussi se retrouver parallèles au plafond, sinon aux murs, donc posés latéralement. Les deux dernières ouvertures sont plus rares : celle battante, suivant les volets classiques ou les portails, ainsi que celle pliante. L’ouverture enroulable n’est disponible qu’en aluminium cependant.

Aussi, certaines ouvertures ne s’adaptent qu’à un seul type de motorisation et l’ouverture pliante n’est pas conçue pour accueillir une motorisation, sauf cas exceptionnels. L’ouverture à enroulement doit obligatoirement contenir une motorisation tubulaire et l’ouverture battante n’est faite que pour accueillir une motorisation à bras. Par contre, les ouvertures basculantes et sectionnelles conviennent aux motorisations à chaîne ou courroie mais également à crémaillère.

Entretien

Il vous faut régulièrement entretenir votre porte de garage si vous souhaitez la conserver le plus longtemps possible. En effet, l’acier est certes très résistant mais il peut également rouiller si vous ne le traitez pas régulièrement face aux intempéries. Évitez donc les produits abrasifs afin de nettoyer votre porte au savon doux. N’oubliez pas les composants annexes tels que les rails qu’il faut lubrifier une fois par an ou les caoutchoucs deux fois par an, avec un lubrifiant silliconé.

Avec une ouverture motorisée automatique, il vous faut légalement la tester deux fois par an depuis l’introduction de l’arrêté du 12 novembre 1990. Vous devrez aussi tenir un carnet d’entretien en notant toute intervention technique car le professionnel qui vérifie votre ouverture jettera un œil sur votre carnet pour s’assurer de votre suivi. Aussi, consultez principalement un professionnel si vous avez installé la porte vous-même, car en cas d’accident, vous serez tenu pour responsable.

Sécurité

Une erreur assez commune est de négliger la sécurité des portes de garage. Or cela laisse un accès plus facile aux cambrioleurs qui ont tendance à se tourner vers cette ouverture si la porte d’entrée leur oppose trop de résistance, d’autant que votre voiture peut représenter un larcin plutôt intéressant pour les cambrioleurs. Si l’acier est un matériau assez résistant en soi et peut faire office d’élément dissuasif pour certains, rien ne vous empêche de renforcer la sécurité de votre ouverture, là encore selon votre budget ou la place autorisée par votre garage.

Les portes de garage motorisées sont aussi appréciées pour ce point car elles sont souvent fournies avec des éléments de sécurité tels que les blocs-portes blindés, un blindage d’acier ou un verrouillage par code personnel. Sinon, vous pouvez ajouter une serrure, un verrou ou une barre de sécurité.

Isolation

Si vous voulez garantir une isolation idéale pour votre garage, votre porte de garage en acier doit être à double paroi. A simple paroi, vous serez davantage exposé au froid là où la double paroi régule plus efficacement les températures et s’adapte mieux aux changements de conditions climatiques. Sinon, vous pouvez appliquer un isolant supplémentaire comme de la mousse, du liège ou de la laine animale. Pour une isolation totale, n’oubliez pas les éléments annexes tels que les rails ainsi que les murs et la toiture, avec de la mousse en polyuréthane ou des joints de caoutchouc.

Les pièges à éviter

De manière générale, vous devez opter pour une ouverture qui s’adapte à la fois au matériau que vous choisissez (par exemple le PVC ne convient pas aux grandes dimensions) mais aussi à la place de votre garage (l’ouverture basculante n’est pas faite pour les petits espaces). Aussi, en cas de motorisation, celle-ci doit être assez puissante pour assurer l’ouverture du garage, sinon vous ne pourrez bénéficier d’une ouverture efficace ou durable. Il faut donc mesurer son garage avant tout achat impulsif et comparez chaque type d’ouverture. Prévoyez aussi une marge au moment de fixer votre budget car le prix peut rapidement évoluer entre le choix du matériau, de l’ouverture et de la motorisation.

Trouver le bon artisan

Beaucoup d’acheteurs de portes de garage ne sont pas rodés au marché des ouvertures. Entre les différents matériaux, les différentes ouvertures et les différentes motorisations, il est facile de s’y perdre. Adressez-vous donc à un professionnel afin d’y voir plus clair. Avec notre comparateur en ligne, vous pourrez comparer plusieurs devis de plusieurs artisans. Vous trouverez ainsi la meilleure expertise au meilleur prix.

Photos de portes de garage en acier

Postez un message :

    



Messages

Publié par Daniel, le 25 août

Les portes de garage en acier, je déconseille, elles sont lourdes et peu esthétique généralement, je conseillerais plus les portes de garage en alu.

Publié par raymond, le 4 décembre

Bonjour
J’envisage installer une porte de garage deux vantaux acier ouverture extérieure de 200H x2 40 L