Quel budget pour acheter ou faire poser
votre portail ?

Prix d’un portail motorisé

Prix pour motoriser son portail coulissant en acier

Prix d’une motorisation pour un portail coulissant
Gammes Prix
Entrée de gamme 300 €
Moyen de gamme 600 €
Haut de gamme 900 €
Prix d’une motorisation pour un portail battant
À bras À vérin Enterré À roue
Entrée de gamme 400 € 300 € 750 € 400 €
Moyen de gamme 700 € 500 € 1300 € 700 €
Haut de gamme 1200 € 700 € 2500 € 1200 €

Les avantages de la motorisation

Avec une motorisation, cela rend votre installation d’autant plus pratique. Vous n’avez plus à vous déplacer pour ouvrir ou fermer le portail : il suffit d’utiliser votre télécommande pour la guider à distance. C’est d’autant plus confortable par temps de pluie ou par grand froid et cela vous permet de gagner du temps. C’est aussi un gage de sécurité car un portail motorisé a moins de chances d’être forcé qu’un portail à clé, surtout s’il est équipé d’un système autobloquant. Vous pouvez d’ailleurs utiliser une ouverture à code afin de renforcer votre protection. Il est aussi possible d’installer une caméra, un interphone, ou bien de relier votre portail au système d’alarme de votre maison si vous êtes équipé. Enfin, il existe aussi des modèles avec un détecteur d’obstacle intégré. Le portail arrête son mouvement afin d’empêcher tout accident en cas d’objet ou de personne susceptible d’entraver l’ouverture ou la fermeture.

Il existe plusieurs types de motorisation pour votre portail, qu’il soit battant (à bras, à vérins, à roues, enterrée ou intégrée) ou coulissant (sur rail ou autoportant). Vous avez donc la possibilité de choisir une motorisation qui vous correspond ou s’adapte à votre espace. La motorisation s’accorde également avec tous les matériaux.

Les inconvénients de la motorisation

L’inconvénient principal de la motorisation, c’est son prix. Motoriser son portail ou choisir un portail déjà motorisé coûte plus cher qu’un portail manuel, surtout avec les options telles que le détecteur d’obstacles ou le système autobloquant. Ce qui ne le rend pas accessible pour tous les budgets. De plus, certains portails ont soit besoin d’une batterie ou d’une arrivée électrique de 220 volts, ce qui gonflera votre facture d’électricité en cas d’usage répété. Son installation sera plus complexe, ce pourquoi il est déconseillé de l’installer soi-même à moins d’avoir toutes les compétences nécessaires.

Selon la motorisation choisie, l’esthétique de l’ensemble peut déplaire, surtout si le moteur n’est pas enterré, intégré ou autoportant. De plus, le choix de la motorisation pour les portails coulissants est limité avec seulement deux possibilités contre cinq pour les portails battants.

L’entretien

Pour l’entretien d’un portail motorisé, il faut prendre en compte deux facteurs. Déjà, il faut entretenir les éléments propres à la motorisation au minimum une fois par an et vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble deux fois par an. Il s’agit notamment de graisser les mécanismes en déplacement pour permettre le bon fonctionnement de l’ouverture. Sinon, il faut surveiller les dispositifs de sécurité, le système de fixation, contrôler le ralentissement de fin d’ouverture et détecter d’éventuels dégâts de peinture.

Le deuxième facteur important concerne le matériau car l’entretien n’est pas le même selon le matériau. Le PVC et l’aluminium ne nécessitent pas d’attention particulière. Ils peuvent être nettoyés à l’eau savonneuse avec une éponge, rincés à l’eau propre et essuyés avec une peau de chamois quelques fois par an. Le bois et l’acier sont eux plus sensibles et doivent être suivis plus souvent. Le premier a besoin d’être traité avec des couches de lasure pour mieux supporter le soleil et l’humidité. Le second doit être entretenu avec une couche d’antirouille pour éviter la rouille ou la corrosion.

Toutes les interventions doivent être marquées dans le livret d’entretien du portail, qu’elles soient réalisées par un professionnel ou vous-même. A noter que les portails d’établissements professionnels et de logements collectifs doivent être obligatoirement entretenus, comme spécifié dans le Code de la construction et de l’habitation.

Pièges à éviter

Choisissez bien votre type de motorisation car celle-ci ne convient pas pour toutes les situations. Certaines motorisations ne peuvent supporter un poids trop lourd selon le matériau choisi, tandis que d’autres peuvent déplaire au niveau de l’esthétique, empiéter sur votre espace, être plus compliquées à installer ou incompatibles avec votre installation électrique, ou être plus chères que d’autres. De manière générale, évitez les entrées de gamme afin de profiter d’un matériel efficace et conçu pour durer.

Faire installer une motorisation

Installer son portail soi-même est déjà complexe car cela nécessite certaines compétences en matière de bricolage. C’est d’autant plus vrai avec un portail motorisé car il faut inclure l’installation électrique qui requiert d’autres compétences. En cas de mauvaise installation, le portail peut ne pas fonctionner ou se dégrader très rapidement. C’est pourquoi il est vivement conseillé de faire appel à un artisan pour la pose de votre portail motorisé. La pose sera professionnelle et effectuée dans les règles des normes de sécurité. L’artisan peut aussi vous conseiller sur l’entretien à appliquer et vous proposer de bonnes garanties. Faites attention car celles-ci peuvent varier selon les artisans.

En savoir plus sur les prix des portails motorisés


- Prix pour la motorisation d’un portail coulissant en aluminium
- Prix pour la motorisation d’un portail coulissant PVC
- Prix pour la motorisation d’un portail coulissant en bois
- Prix pour la motorisation d’un portail coulissant en acier

Postez un message :