Pour bénéficier des services et des
dernières informations de votre région
merci de nous indiquer votre département :

Quel budget pour réaliser
ma future maison ?

Les Français et le cambriolage en vacances : une prise de conscience limitée

Les vacances approchent et avec celles-ci se profile également la peur du cambriolage ! Ils ne sont en effet pas rares et les Français ont des sentiments plutôt contradictoires à ce sujet, entre ce qu’ils pensent et ce qu’ils font réellement. La preuve avec l’enquête du site Budget Maison auprès de 2124 français au cours des mois de mai et juin 2017. De quoi la comparer avec celle réalisée l’année précédente à la même période.

Les années passent...

Ce que l’on peut constater, c’est que la situation n’a guère évolué depuis l’an dernier. On compte toujours deux tiers de Français qui craignent un cambriolage (68% ici) et 59% qui considèrent qu’il est facile de s’introduire dans leur habitat, soit le même chiffre que l’an passé. Ont-ils enfin réagi en conséquence ? Toujours pas :33% des sondés seulement sont équipés pour faire face aux cambriolages et 54% n’ont pas l’intention d’investir dans ces dispositifs ! Soit un parfait statu-quo...

Les raisons évoquées sont toujours les mêmes, sauf que la proportion de personnes mettant en avant leur manque de moyens est plus grande : 45% ici contre 26% voici douze mois. Ils sont aussi 31% à considérer ces installations comme inutiles (22% en 2016). Reste que 19% ont admis ne pas avoir su anticiper la menace. Aussi, parmi les personnes équipées, on remarque une progression pour ce qui est de la caméra : ils étaient 8% à adopter la surveillance vidéo en 2016, ils sont maintenant 21%. L’équipement le plus utilisé reste la porte ou la fenêtre anti-effraction, à 36%.

Et pourtant, 54% estiment que les systèmes de domotique (caméra liée au smartphone, allumage aléatoire) sont un frein pour les cambrioleurs. Qu’attendent-ils ?

...les chiffres restent.

Cet immobilisme est aussi criant dans leur comportement général. Certes, ils sont toujours 43% à prévenir les voisins et gardiens de leur absence mais la proportion de personnes à ne rien faire a augmenté, en passant de 19% à 23%. Pire encore, 67% sont au courant de l’existence de l’opération « tranquillité vacances » de la gendarmerie et de la police, sauf que 6% seulement y font appel !

La seule réelle évolution concerne le traitement des réseaux sociaux. Comme en 2016, ils sont une écrasante majorité (93%) à estimer que les voleurs se servent des réseaux sociaux pour commettre leurs méfaits. Or alors qu’ils étaient 81% à informer leurs contacts de leur départ en vacances, directement ou non, ils ne sont plus que 42% cette année. Après rien ne prouve que cela est dû à la peur du cambriolage...

A propos de l’enquête :

Enquête réalisée par http://Budget-Maison.com en Mai / Juin 2017 sur un panel de 2124 français.

Enquête sur les cambriolage pendant les vacances 2017

Postez un message :