Quel budget pour réaliser vos
travaux de fenêtre ?

L’isolation phonique d’une fenêtre PVC

Photo d'une fenêtre PVC


En ville, les nuisances sonores sont multiples : voisins, voitures, trains, avions, passants… Le bruit s’infiltre partout. Le meilleur remède à tout cela demeure une isolation phonique la plus aboutie possible, et vos fenêtres sont directement concernées.

Concrètement, c’est le vitrage qui fait toute la différence face au son. Si votre habitat est confronté à un important niveau sonore, mieux vaut vous équipier d’un vitrage phonique.

Les avantages du vitrage phonique


Le vitrage phonique vous protège face aux sons les plus forts, comme le trafic routier, le passage d’avions, le bruit des trains provoqués par la proximité de voies ferrées ou encore le passage des citoyens au sein de rues très fréquentées.

Mais ce n’est pas tout ! Puisque sa protection est renforcée, il n’est pas illogique de constater que le vitrage phonique isole mieux contre les intempéries et le froid. L’isolation thermique s’en voit donc elle aussi renforcée, et le phénomène d’économies d’énergie et d’économies financières qui l’accompagne vous ravira lui aussi.

Quel vitrage phonique choisir ?


Retenez que le choix de votre vitrage dépend avant tout du climat de la région concernée mais également du niveau sonore extérieur.

La fenêtre PVC avec double vitrage 10/6/4 est à la fois le plus employé et le plus recommandé. Cela signifie que l’épaisseur des vitres équivaut à 10 et 4 millimètres, séparés par 6 millimètres d’air.

Un feuilletage acoustique peut y être ajouté. Il comprend deux vitres liées par un film en résine. Prenez la peine de vous renseigner, car ce type de feuilletage n’est disponible qu’avec des châssis en PVC !

La classification en matière d’isolation phonique


CEKAL : notez bien le nom de cette certification, car elle est la plus courante. Son rôle : classer la capacité d’un vitrage à réduire le bruit et garantir sa durée de vie.

Vous rencontrerez par ailleurs automatiquement la mention « AR ». Celle-ci évalue le vitrage en six catégories distinctes, de l’AR 1 à l’AR 6. La classe AR 1 garantit ainsi une réduction du bruit de 25 à 28 décibels, la classe AR 3 de 31 à 32 décibels et la classe AR 6 garantit elle une réduction de 37 décibels.

Vous l’aurez compris, tout dépend une nouvelle fois de la localisation de votre habitation : fait-il très calme, y-a-t-il un peu de passage de piétons et voitures ? Y-a-t-il une circulation plus fréquente ? Subissez-vous le passage de trains, d’avions, ou encore d’une autoroute ?
Au plus il y a de bruit, au plus vous devrez envisager un vitrage épais et donc une mention AR élevée.

Enfin, le label Acotherme est régulièrement mis en avant sous l’abréviation Ac (Ac1, Ac2, Ac3, Ac4,…)

Plus d’informations sur la fenêtre PVC

- Tous les prix sur la fenêtre PVC
- La fenêtre coulissante en PVC
- La fenêtre PVC avec un volet roulant
- La fenêtre PVC avec double vitrage
- Les fenêtres PVC au meilleur prix
- Devis fenêtre PVC

Postez un message :

    



Messages

Publié par Fifi, le 31 mars

Je ne voit aucun intérêt de ne pas mettre le paquet sur fenêtre PVC très bien isolé phoniquement ! Il existe des supers vitrages à l’heure actuelle avec des gazs mis entre les deux verres permettant une isolation excellente

Publié par Alex, le 23 mai

rapport phonique et acoustique et rapport qualité et prix la fenêtre PVC reste la mieux placée