Pour bénéficier des services et des
dernières informations de votre région
merci de nous indiquer votre département :

Quel budget pour réaliser
ma future maison ?

Architecte, constructeur ou maître d’œuvre


Le choix est cornélien : allez-vous faire appel à un architecte, à un constructeur ou encore à un maître d’œuvre ? Quelle que soit l’option retenue, cet intermédiaire se révélera précieux dans la communication entre vous et les travailleurs qui seront à l’œuvre sur le chantier.

L’architecte


Ses avantages : l’architecte vous offre l’immense avantage d’atteindre votre plus grand rêve, à savoir la construction d’une maison « unique », adaptée à vos désirs et bâtie avec les matériaux de votre choix.

Il est par ailleurs reconnu par l’État et titulaire d’un diplôme DPLG, ce qui signifie qu’il a été diplômé par le gouvernement, d’un diplôme DESA (l’École Spéciale d’Architecture) ou agréé en architecture via les Beaux-Arts. Il doit toujours être inscrit à l’ordre des architectes. Tout ceci fait de lui un professionnel reconnu et parfois réputé.

Il peut vous être utile plus ou moins longtemps. Vous pouvez en effet vous limiter à l’engager pour le dessin de vos plans dans le but d’obtenir votre permis de construire (dans le cas où votre maison dépasse une superficie de 170 m²), ou le solliciter afin qu’il remplisse le rôle de maître d’œuvre durant le chantier.

Dans ce dernier cas, il prendra non seulement en charge votre demande de permis de construire, mais également le dossier technique, les devis des différents entrepreneurs, la direction des travaux et le contrôle des factures avant paiement.

Son inconvénient majeur : à coup sûr, l’architecte est le plus onéreux. Il fixe ses honoraires librement, il vous appartient donc de vous renseigner auprès de plusieurs architectes avant d’effectuer votre choix.

Il est donc difficile de prévoir un budget précis. Toutefois, prévoyez au minimum entre 8 et 12% du coût de la construction pour son engagement.

Enfin, sachez qu’une assurance couvre à la fois ses engagements professionnels, les dommages éventuellement causés à une tierce personne ainsi que les désordres et malfaçons qui pourraient survenir s’il est vérifié qu’ils sont dus à une erreur commise lors de la conception du bâti.

Le constructeur


Ses avantages : il pourrait bien constituer la solution la plus simple, tout en étant la moins onéreuse. Le constructeur se charge de l’ensemble des travaux, coordonne le chantier et vous tiendra informé des différentes démarches administratives à remplir.

De plus, opter pour un constructeur de maison individuelle vous permettra de bénéficier de l’encadrement le plus complet possible. Ainsi, vous obtiendrez des garanties fermes et définitives quant aux différents prix, et ce dès la signature qui actera votre contrat de construction.

En cas de retard pris sur le chantier, le constructeur doit alors concéder des pénalités de retard plus ou moins importantes, elles aussi définies par avance.

Son inconvénient majeur : si tout est si simple, c’est aussi parce que vous serez amené à sélectionner votre maison sur catalogue, au préalable. Hélas, un modèle de construction comprend des plans, des matériaux et des équipements immuables, choisis par le constructeur et qui ne vous laisseront guère d’autre choix que celui de « faire avec ».

En plus de vous offrir de solides garanties quant aux tarifs et aux délais de livraison, le constructeur doit par ailleurs souscrire à une assurance professionnelle ou encore obtenir la caution d’un organisme financier.

Les risques sont donc limités au mieux grâce à ces différentes garanties, parant à tout éventuel problème durant la réalisation de vos travaux.

Comparez 4 constructeurs
pour votre future maison

Je compare

Le maître d’oeuvre


Ses avantages : le plus souvent indépendant, son rôle est de sélectionner les différents intervenants sur le chantier, de planifier les travaux et d’en assurer l’entièreté du suivi.

Le maître d’œuvre choisit le plus souvent des constructeurs avec lesquels il a l’habitude de travailler, ce qui simplifie les contacts et évite bon nombre de soucis éventuels.

Son inconvénient : si sa présence peut s’avérer précieuse, le maître d’œuvre représente d’importants montants d’honoraires supplémentaires pour un travail que vous pourriez assurer ou que vous pourriez confier à l’architecte.

Différence : Architecte, Constructeur et Maître d’œuvre

Tableau comparatif des avantages, inconvénients et garanties pour Architecte, Constructeur et Maître d’œuvre
Architecte Constructeur Maître d’oeuvre
Avantages

Maison « unique »

Choix des matériaux

Engagement à court ou long terme

Réduction des coûts

Garantie des prix

Encadrement complet

Engagement de constructeurs fiables

Communication simplifiée et suivi total du chantier

Inconvénients Coût Modèle et matériaux prédéfinis Coût
Garanties

Réputation

Assurance responsabilité civile

Délais et tarifs immuables

Assurances professionnelles multiples

Assurance globale

Postez un message :

    



Messages

Publié par Jeanne, le 3 novembre 2015

Il existe une quatrième catégorie : Les Architectes Contractants Généraux. Architectes & Constructeurs, Ils sont l’unique interlocuteur et gèrent le projet dès la phase conception jusqu’à sa réalisation. Ils s’engagent sur les prix et délais convenus par contrats et s’entourent des Assurances et caution nécessaires. Certains fonctionnent sous la marque Architecteurs (1er groupe national d’architectes & constructeurs avec une centaine de société), également affiliés au SNACG syndicat national des Architectes Contractants Généraux, d’autres en entité libre....

Publié par Véro, le 18 novembre 2015

Le constructeur gère tout de A à Z, je suis une femme seule, ça me va très bien. Pour parler de l’avancement de la construction de maison, j’ai des RDV avec le constructeur de maison de temps à autre

Publié par Edouard, le 23 novembre 2015

Je suis passé par un architecte et en fait s’est je n’ai vu que son assistant une fois le contrat signé, donc personnellement je ne conseillerais pas de passer par un archi !

Publié par Yvon, le 27 novembre 2015

Le constructeur de maison que nous avons choisi à prix 5% sur le coût final de la maison, il me semble que s’est raisonnable

Publié par Léa, le 27 décembre 2015

Je conseille à tout le monde en cours de construction de maison de prendre un contrat d’assurance habitation incluant la garantie protection juridique comme ça s’il y a une erreur dans la construction au moins on est couvert

Publié par Francine, le 26 janvier

Il me semble quand même qu’au premier rdv on peut pas demander toutes les assurances...En fait archi, constructeur... il faut se renseigner sur les forums pour voir des avis

Publié par Jacques, le 30 janvier

Les idées reçues ont la vie tenace. L’architecte serait le plus cher avec des honoraires (connus de son client) d’un montant de 12% des travaux mais cela ne gêne visiblement personne qu’une marge de 33% (invisible des clients) soit prise par les constructeurs sur le même montant de travaux.
Etre maître d’œuvre est une fonction, pas un métier. Si un particulier (maître d’ouvrage) fait lui même ses plans, il devient maître d’œuvre. Par son métier, un architecte est nécessairement maître d’œuvre.
Dernière précision, les agréés en architecture ne sont pas issus des beaux-arts (qui n’existe plus en tant qu’école d’architecture depuis 1968) mais sont des personnes qui n’ont pas fait une école et qui ont été reconnus compétents par le ministre dans les années 79-80. Certains qui ont été recalés se sont appelés "maître d’œuvre"…

Publié par thibaut.tdi@orange.fr, le 13 mai

des infos , tu peux choisir soit un maitre d’oeuvre ou un architecte un peu plus cher,

Publié par LGI, le 20 mai

Ce tableau est on ne peut plus mensonger.

En effet, une maison de catalogue présente un rapport qualité prix assez bas, mais les frais d’études sont bien compris dans le prix, ainsi qu’une marge extrêmement confortable.

De ce fait, il ne faut pas considérer les honoraires comme un surcoût mais comme faisant partie du même budget global. Comme tout professionnel, son travail mérite salaire.

De ce fait, une maison avec un budget de travaux de 300.000€ en passant par un architecte équivaut à un maison sur catalogue à 330.000€.

De plus L’Architecte Maitre d’œuvre (ou le cabinet d’Architecture), lorsqu’il suit les travaux, obtiendra des entreprises toutes les attestations d’assurance de celles-ci. Ses garanties s’ajoutant aux leurs, il s’agit de la plus forte protection possible.

Dernier point qu’il ne faut pas oublier, l’Architecte a un devoir de conseil envers son client. Il est de son côté, et est soumis à un code de déontologie strict.

En cas d’erreur, contrairement à de nombreuses entreprises, il n’aura pas fermé boutique pour en ouvrir une autre. Il est donc facile de chercher son assurance.

En résumé, à budget identique, faire appel à une agence d’Architectes permet d’obtenir un projet personnalisé avec des prestations de meilleure qualité, un réel accompagnement et les garanties les plus élevées.

Néanmoins, le temps de réalisation sera plus long que pour une maison sur catalogue, et cela nécessite une bonne définition des besoins. On ne peut pas pour le même prix qu’une maison de maçon attendre une maison de magazine à plusieurs millons d’euros.

Publié par rodrigue, le 22 mai

Bonjour, j’habite une petite maison sur sous-sol en Mayenne, de 3 pièces (une pièce de vie + 2 chambres) d’une surface habitable de 80 m2. Suite a changement de situation de famille, nous souhaiterions une extension pour 2 chambres pour enfants uniquement. Extension sur pilotis du fait de la présence du sol qui surélève la maison. sur les 2 chambres actuelles, l’une serait condamnée pour laisser place à l’accès des 2 nouvelles chambres, donc on repartirais sur une maison de 3 chambres et un bureau ( qui serait l’accès au 2 chambres des enfants).
Ma question : pour ce type d’extension de 2 chambres "enfants" uniquement, quel professionnel sur les 3 énoncés ci-dessus me conseilleriez-vous ?
Merci par avance de l’attention que vous porterez à ma demande.
Cordialement.

Publié par Bertrand, le 11 septembre

Depuis quand les constructeurs oeuvrent à la réduction des coûts ? Ils prennent de telles marges (3 à 4 fois supérieures à celles des architectes/MO) qu’ils ne sont pas compétitifs.