Pour bénéficier des services et des
dernières informations de votre région
merci de nous indiquer votre département :

Quel budget pour réaliser
ma future maison ?

Budget pour la construction d’une maison


Bâtir une maison représente le rêve d’une majorité de Français. Mais pour y parvenir, calculer et prévoir son budget est essentiel. Sans quoi le rêve pourrait bien tourner au cauchemar…

Trop de personnes sous-estiment en effet les coûts liés à la construction d’un bâti. Aussi est-il capital d’établir un plan de budget réaliste avant d’entamer vos démarches.

La préparation du budget


Il vous faudra tout d’abord établir le plan de financement de votre projet. Pour ce faire, vous pouvez solliciter votre banquier mais également votre architecte ou votre constructeur, selon les personnes impliquées dans la construction.

Une fois définis vos apport(s) personnel(s), emprunt(s) ou autre aide(s) financière(s), vous devrez alors répartir votre budget global selon les différents postes, entre le prix du terrain, de la maison et les autres frais incontournables. Entrons dans le détail.

Les frais liés au crédit


Le crédit immobilier engendre, comme tout crédit, des frais au-delà des modalités de remboursement fixées.

- Les frais de dossier : ils représentent entre 1 et 1,5% du montant du prêt principal et sont bien souvent négociables. Vous pouvez ainsi obtenir une remise
sur ces frais comprise entre 20 et 50%.

- Les intérêts intercalaires : au fur et à mesure du déblocage de vos prêts, les remboursements des sommes vont s’accompagner du paiement de leurs intérêts. Votre banquier peut vous aider à les prévoir, et vous pouvez ici aussi négocier avec lui.

Les frais liés au terrain

- L’étude du sol : en cas de doute quant à la stabilité ou la nature même du sol de votre terrain, il est vivement recommandé de commander une étude géologique. De manière générale, elle vous coûtera environ 1000 euros.

- Les frais de notaire : ils se répartissent en général en émoluments et en droits d’enregistrement. Comptez environ 8% du prix d’acquisition pour un terrain de taille moyenne.

- La mise en viabilité : ces frais (réseautage d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone,…) sont le plus souvent inclus dans le prix du terrain pour les lotissements.

Pour les parcelles isolées, les prix dépendent surtout de la distance entre les limites du terrain et les équipements à raccorder.

- La commission de l’agence immobilière : souvent incluse dans le prix du terrain, mieux vaut s’en assurer dès le premier contact avec le vendeur.

- Le bornage : capital pour les parcelles isolées, son coût est le plus souvent à la charge du vendeur, mais pas dans 100% dans cas. Faites-le préciser au plus vite.

Les frais liés à la maison

- Le permis de construire : il s’agit d’une procédure gratuite, mais vous devrez présenter le dossier préparé par l’architecte pour l’obtenir, dans le cas d’une maison excédant les 170 m². Ce dossier vous sera bien sûr facturé, à un prix
variant entre 1200 et 5000 euros.

- L’assurance dommages liée à l’ouvrage (ou « dommages-ouvrage ») : obligatoire, elle est souvent élevée et représente entre 2 et 3% du prix de la maison. En revanche, elle vous garantira le remboursement et la réparation de tous dommages pouvant se produire après la fin du chantier, sans devoir faire appel à la justice.

- Attention tout de même : cette assurance ne couvre pas les risques de non-achèvement éventuellement liés à une défaillance du constructeur.

Les frais de voirie, de réseaux et de distribution : interviennent après la mise en viabilité. Ils concernent directement les raccordements, l’évacuation des eaux de pluie ou encore les chemins d’accès à l’entrée et au garage. Ces dépenses sont trop peu souvent compris dans les catalogues des constructeurs, n’oubliez donc pas de vous renseigner.

- Les dépenses mineures : mineures mais incontournables, comme la pose des différents compteurs ou de câbles supplémentaires.

- Les finitions : elles sont souvent exclues des tarifs annoncés, alors pensez-y rapidement… Revêtements de sol dans les chambres, peintures, meubles bien sûr, équipements de cuisine, clôtures,...

Au-delà des finitions, il est souvent conseillé de prévoir un budget « matelas », vous permettant de couvrir les frais inattendus. Selon vos moyens, tentez de consacrer entre 5 et 15% de votre budget à ces fins.

Les différentes taxes

- La taxe locale d’équipement (ou TLE) : elle est déterminée en fonction de la surface totale de votre maison, des prêts obtenus et du taux appliqué par la commune concernée.

Vous la paierez en deux fois, d’abord dix-huit mois après l’obtention du permis de construire, puis dix-huit mois après le premier paiement. En moyenne, cette taxe s’élève à environ 1500 euros, et peut grimper jusqu’à 2000 euros.

Il faut souvent y ajouter la taxe du Caue (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) ainsi que la TDENS, la taxe départementale des espaces naturels sensibles. Toutes deux sont bien sûr moins élevées que la TLE.

- La taxe de raccordement à l’égout : c’est la mairie concernée qui vous précisera son montant. Elle reste toujours en dessous de 1000 euros.

Comparez 4 constructeurs
pour votre future maison

Je compare

Postez un message :

    



Messages

Publié par Guillaume, le 18 novembre 2015

Je suis intérimaire depuis 5 ans pensez vous qu’il est possible d’emprunter avec cette situation pour faire construire une maison ?

Publié par Simon, le 14 décembre 2015

Les taux de crédit immobilier remontent grave en ce moment. Je penses qu’il est encore temps de faire construire une maison mais sans trop tarder !

Publié par Thierry, le 1er janvier

La question de budget reste vraiment la moins sympa dans l’aventure de la construction de maison

Publié par Théo, le 12 janvier

Avec 120 000 euros pensez vous qu’il est possible de faire construire une maison dans le vaucluse ? Merci par avance

Publié par edouard, le 13 janvier

Intéressant,avec des rentrées d’argent régulières, votre banquier vous fera bien souvent confiance pour les crédits suivant le premier crédit réussi.
D’une manière générale, je pense qu’avoir un CDI est une base pour avoir un prêt et un taux intéressant.
Après il ne faut également pas hésiter à faire jouer la concurrence pour la partie assurance du prêt. Les écarts peuvent être monstrueux !

Publié par Robert, le 22 janvier

En dessous de 150 000 euros dans le tarn et Garonne on ne trouve absolument rien du tout, le budget d’une maison et d’un terrain dépendent des régions et du style aussi des maisons

Publié par Karen, le 2 février

J’habite dans le var je trouve le prix des terrains hors de prix, vraiment !

Publié par Luc, le 5 février

Oui Karen, le prix des terrains pour les constructions de maison dans le Var sont chers, Il faut être patient et à l’affût pour les terrains qui en plus sont rares, d’ou leur valeur, bon courage dans ta recherche